8 bonnes raisons d’aller s’installer à Tours

8 bonnes raisons d’aller s’installer à Tours

3 mai 2021
Ingénieur Ingénieure Mobilité Nucléaire Tours
Lire l'article

À une heure seulement de la capitale, Tours offre de multiples avantages à ses habitants. Que vous soyez fin gastronome, passionné d’histoire ou à la recherche d’opportunités professionnelles dans le nucléaire, voici 8 raisons qui font de Tours une ville où il fait bon vivre.

1. Un haut lieu de l’ingénierie nucléaire

Saviez-vous que la région Centre-Val de Loire, dont Tours est la plus grande commune, produit à elle seule 1/5e de l’électricité de notre pays ? En effet, la région a une spécificité : elle concentre dans un rayon de 50 kilomètres de nombreux projets nucléaires. L’histoire entre la région et l’ingénierie nucléaire ne date pas d’hier : le CNEPE, le centre d’ingénierie chargé de la maintenance des centrales nucléaires françaises, y a élu domicile dès 1963 ! Avec plus de 12 000 emplois répartis sur l’activité nucléaire, l’industrie dans la région de Tours offre de belles opportunités de carrière et la possibilité de travailler sur des projets d’envergure dans les domaines suivants :

  • Chantier et études au centre expérimental de la pyrotechnie du Ripault. Ce centre conçoit, développe et fabrique des matériaux innovants pour les composants non nucléaires des armes de dissuasion et constitue un site stratégique de la direction des applications militaire CEA DAM.
  • Maintenance dans le cadre du grand carénage et de la visite décennale des cinq centrales nucléaires de la région (Civaux, Belleville-sur-Loire, Dampierre-en-Burly, Chinon et Saint-Laurent-des-Eau).
  • Ingénierie pour travailler avec EDF sur la conception de nouvelles de centrales nucléaires et EPR de pointe : Hinkley Point C et Sizewell Royaume-Uni ou encore Jaitapur en Inde.
  • Démantèlement avec la mise à l’arrêt des réacteurs graphites de Saint-Laurent-des-Eaux et Chinon.

Autant de belles opportunités professionnelles à destination des travailleurs en ingénierie nucléaire et ce, quelle que soit leur spécialité.

2. Une ville intermédiaire à taille humaine

En 2020, Tours est arrivée en tête des métropoles intermédiaires du baromètre Arthur Loyd sur l’attractivité des territoires. Au-delà de ses performances économiques, c’est surtout son capital humain qui est reconnu. Et pour cause, les habitants de Tours bénéficient d’un cadre de vie très agréable. Les temps de trajet domicile-travail réduits permettent d’avoir plus de temps pour soi. En raison d’une plus faible densité de population, les rues sont nettement moins embouteillées et la qualité de l’air s’en ressent. À vous les départs en week-end et en vacances sans bouchons ! Vous bénéficierez également d’un réseau de transports en commun (tram et bus) nettement moins saturé qu’à Paris et pourrez dire adieu à votre vie souterraine. Cette ville tire également son épingle du jeu en ce qui concerne les coûts de l’immobilier, très inférieurs à ceux des grandes villes. Dans l’ancien, il faut compter en moyenne 2330€/m² soit près de quatre fois moins qu’à Paris ! Pour le prix d’un studio à la Capitale, vous pourrez faire l’acquisition d’une maison individuelle. De quoi vous faire oublier les tracas quotidiens des grandes agglomérations. Également, si vous avez des enfants, vous découvrirez qu’il est nettement plus facile de trouver un mode de garde ou une activité extra-scolaire disponible pour les plus jeunes. C’est un confort de vie mais aussi un quotidien plus serein qui vous attend à Tours.

3. Un concentré d’histoire

Au Moyen-Âge, la Touraine devient le lieu de résidence privilégié des rois de France. Les souverains Charles VIII et François 1er font des châteaux d’Amboise et de Blois, situés à quelques dizaines de kilomètres de la métropole de Tours, leur demeure royale. Amboise devient également la sépulture du maître de la Renaissance Léonard de Vinci, qui y vécut ces dernières années.  Les châteaux de la Loire – Chinon, Chambord, Chenonceau… – témoignent encore aujourd’hui d’un certain art de vivre à la française et d’un passé glorieux. Les jardins des châteaux, en surplomb de la Loire, émerveillent autant que les forteresses médiévales qu’ils abritent. À la belle saison, des visites et spectacles nocturnes – projections sur les façades des châteaux, promenade à la lueur des bougies, etc – vous enchanteront. Si vous aimez les grands classiques de la littérature, vous pourrez aussi découvrir les maisons de trois écrivains de renom, Rabelais, Ronsard et Balzac, aujourd’hui transformées en musées. Ces visites mémorables sauront plaire à l’amoureux d’art et d’histoire qui sommeille en vous.

4. Un territoire inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco

Les amateurs de grands espaces devraient avoir le souffle coupé par la beauté des paysages et des panoramas offerts par la vallée de la Loire. Les territoires longeant le fleuve, dont l’agglomération de Tours fait partie, ont acquis une réputation internationale. En novembre 2000 ils ont obtenu leur inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Cette inscription concerne autant les paysages ruraux que les paysages urbains qui ont été modelés par l’homme de la période gallo-romaine au XIXe siècle. Chenaux, ports, abbayes, forteresses médiévales… Le bassin de la Loire regorge de paysages exceptionnels et protégés.

5. Des activités de plein air pour tous les goûts

Envie de vous dégourdir les jambes en plein air ? La Vallée de la Loire est le lieu idéal pour les sportifs qui veulent pratiquer au vert. Plusieurs escapes à vélo sont possibles : elles vous permettront de pédaler au milieu de la nature et même de rejoindre la mer. Les cyclistes les plus motivés pourront profiter d’un itinéraire cyclotouristique de 900 km reliant Cuffy à Saint-Brévin-les-Pins avec un passage par Tours. Les manifestations de Trek organisées plusieurs fois par an dont le célèbre Trek Tours devraient également mettre votre endurance à rude épreuve. L’Indre-et-Loire regorge aussi de spots de pêche. Les nombreux étangs aux environs de Tours devraient satisfaire les passionnés.

6. À la découverte des domaines viticoles de la région

Après vous être bien dépensé, peut-être aurez-vous envie de vous faire plaisir. La dégustation – avec modération, bien sûr – d’un vin du Val de Loire semble à propos. Sachez que plusieurs domaines viticoles proposent des visites sur simple réservation. Vous pourrez vous promener dans les caves avant de profiter d’un cours afin de mieux connaître les vignobles et les appellations. Les célèbres crus d’Anjou et les fameux rouges de la Loire n’attendent que vous ! Les gastronomes à la recherche d’un bon restaurant auront également l’embarras du choix : la ville a obtenu en 2013 le label de « Cité Internationale de la Gastronomie ». Elle fait désormais partie d’un réseau réunissant Tours, Lyon, Rungis et Dijon dont le but est de mettre en valeur les cultures culinaires.

7. Des événements culturels incontournables

Amateurs de sensations fortes et de high-tech, vous serez comblés ! Situé à proximité de Poitiers, le parc du Futuroscope ne se trouve qu’à une heure de route de Tours. Certains bus proposent même un service de navette. Si vous êtes fan de sports mécaniques, vous pourrez très facilement assister au circuit des 24h du Mans, qui a lieu chaque année au mois de juin. Vous aimez l’équitation ? Alors pourquoi n’assisteriez-vous pas à un spectacle du Cadre Noir de Saumur situé à une heure de voiture de Tours. Vous pourrez visiter cette institution inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco qui regroupe les meilleurs cavaliers français.

8. La proximité immédiate de la capitale

La cité tourangelle constitue un véritable carrefour ferroviaire : elle se situe à seulement 1h de Paris, 1h de Nantes et 2h de Bordeaux en TGV. Un accès facilité qui constitue un atout non négligeable si vous avez besoin de vous déplacer facilement et rapidement tout en profitant du cadre de vie d’une ville à taille humaine.

Partager :

Quelque chose à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PLUS D'ARTICLES

Être ingénieur.e à Tours: "un cadre historique pour des projets d'envergure"

Les projets d’envergure dans les secteurs du nucléaire et de la défense se multiplient à Tours grâce aux nombreux partenaires présents dans la région. L’occasion idéale de découvrir celle que l’on sur...

Être ingénieur à Cherbourg : “un vrai sentiment de liberté”

Le premier travaille sur un projet nucléaire d’envergure, le deuxième sur l’ingénierie de projets naval de défense. Alexis Turcan et Jérôme Lecolazet ont tous deux pour point commun d’avoir choisi le ...

“Avant de s’expatrier, il faut bien connaître son environnement d’accueil”

Depuis mai 2019, Assystem accompagne l’Ouzbékistan dans sa transition énergétique grâce à la mise en œuvre du nouveau mix énergétique du pays (nouvelles infrastructures de production, réseaux de trans...

« Je suis au bon endroit »

Paolo a rejoint les équipes d’Assystem France en février dernier. Son rôle : manager l’équipe de data-scientist et contribuer à améliorer la performance des projets du groupe. Une mission « très grati...

« On m’a offert l’opportunité d’évoluer sur plusieurs postes »

Entre France et Angleterre, Nicholas Morris vit aujourd’hui un challenge quotidien : celui de développer le business d’Assystem autour du projet d’EPR britannique Hinkley Point C. « Fascinant », selon...

Non je ne suis pas un•e super-héros

Pour le commun des mortels, quand  on parle d’ingénieurs, s’impose l’image de Steve Job, inventeur du premier Macintosh et fondateur d’une entreprise désormais trillionnaire, ou encore d’Elon Musk, im...

Mais en fait c’est quoi un ingénieur ?

Ingénieur, ingénieure \ɛ̃.ʒe.njœʁ\ : de l’ancien français engigneor, constructeur d’engins de guerre. > Personne que ses connaissances rendent apte à occuper des fonctions scientifique...

Métro, boulot, dodo... Inside la tête d’un•e ingénieur•e lors d’une journée banale

Constructeurs de ponts ou de centrales, designers, gestionnaires de projet… Mais que font-ils tous ces ingénieurs concrètement ? Entre les réunions, les rencontres avec le client, le management d’équi...

Quand je serai grand·(e), je serai ingénieur(·e) !

La popularité et la fréquentation des écoles d’ingénieurs ne se dément pas d’année en année. Pourquoi ? Qui sont les ingénieurs ? Leur parcours ? Leur quotidien ? Nous avons rencontré trois d’entre eu...

L’Arabie Saoudite, terre de pétrole... et d’ingénieurs

En Arabie Saoudite, être ingénieur représente bien plus que toute autre profession. Avec le plan « Saudi Vision 2030 » visant à réduire la dépendance de l’Arabie Saoudite vis-à-vis du pétrole et...

Les ingénieurs de 60 ans sont-ils has been ?

À 61 ans, Claude Bernard ne code pas et délaisse largement les réseaux sociaux. En revanche, il peut courir le marathon en 3h30, a déménagé 32 fois en 40 ans, et a accepté en 2018 une nouvelle expatri...

Les outils numériques qui changent le métier de l'ingénieur

Sur les premières centrales construites à partir du milieu du XXème siècle, comme sur les sites nucléaires en construction dans le monde, la révolution digitale a aussi eu un impact sur les ingénieurs...

Être ingénieur en Inde

6e puissance économique mondiale, l’Inde connaît une dynamique émergente puissante. Pour poursuivre son développement, les autorités font de l’énergie, des infrastructures et des technologies, les tro...

À la recherche des ingénieurs oubliés

Qui se souvient de Mary Jackson, de Maria Telkes, de François Cavé ou de Marc Seguin ? Quelles inventions et prouesses d’ingénierie se cachent derrière les noms de Fulgence Bienvenüe ou d’Henri Édouar...

Les ingénieurs de fictions, entre génies et savants fous

Depuis le 19e siècle, la littérature, la bande dessinée et le cinéma abondent de personnages scientifiques tour à tour méchants ou héros, fous ou sérieux, isolés ou sociables. Inventeurs, bricoleurs m...

Écoles d’ingénieurs, bouillon d’invention

Elles forment chaque année des centaines de futurs ingénieurs. Plongée au cœur de ces écoles pas comme les autres, et rencontre avec des ingénieurs passionnés, soucieux d’apprendre et d’innover. Avec ...

Inventeurs de garage, mythe ou réalité ?

1938, Palo Alto, Californie. William Hewlett et David Packard, deux ingénieurs visionnaires, s’installent dans le garage sans prétention accolé à la maison de ce dernier pour y perfectionner tra...

Les grands ingénieurs de l'histoire

Léonard de Vinci (1452-1519), peintre, sculpteur et inventeur Impossible de commencer cette liste sans parler de Leonardo da Vinci. Archétype du génie universel, cet artiste, architecte, anatomiste, i...

10 bonnes raisons de partir travailler dans le Cotentin

À quelques heures de Paris, la région du Cotentin se distingue par son cadre de vie idyllique mais aussi par le dynamisme de ses industries, notamment dans le secteur du nucléaire et de la défense. Vo...

Digitalisation d’Apollo Maturity: décollage vers de nouveaux horizons

Les industries de la santé et des sciences de la vie sont confrontées à des impératifs de conformité réglementaire contraignants, ainsi qu’à des exigences toujours plus fortes en matière de qualité de...