“Avant de s’expatrier, il faut bien connaître son environnement d’accueil”

“Avant de s’expatrier, il faut bien connaître son environnement d’accueil”

15 décembre 2020
Ingénieur Ouzbekistan transition énergétique
Lire l'article

Depuis mai 2019, Assystem accompagne l’Ouzbékistan dans sa transition énergétique grâce à la mise en œuvre du nouveau mix énergétique du pays (nouvelles infrastructures de production, réseaux de transports et distribution d’électricité…). C’est dans ce cadre qu’Alexandre Ponsardin a rejoint Assystem en tant qu’Opération Manager en juillet 2020. Sa mission : coordonner les activités des équipes sur le terrain et assurer la maîtrise d’œuvre des opérations. Alors que le pays souhaite doubler ses capacités énergétiques en l’espace de 10 ans, Alexandre l’affirme : “c’est le moment idéal pour être sur place”. Entretien.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai débuté ma carrière dans le secteur nucléaire en tant qu’ingénieur d’études. Après cela, j’ai eu envie de fonder ma propre entreprise dans un tout autre univers : celui de la vente de meubles sur mesure en ligne. Une expérience très enrichissante qui a duré deux ans. Après cette parenthèse entrepreneuriale, j’ai rejoint Assystem en tant que chef d’équipe et chargé d’affaires avec des activités de gestion de contrats de maintenance dans les centrales nucléaires. J’ai pu par la suite contribuer au programme de transformation SWITCH, qui visait à développer une ingénierie collaborative et numérique. C’est après cette expérience qu’Assystem m’a proposé de rejoindre l’Ouzbékistan en tant qu’Opération Manager, afin de coordonner des projets autour de la mise en œuvre d’un nouveau mix énergétique dans le pays.

Peux-tu nous décrire tes missions ?

Ma mission principale consiste à mettre en place l’organisation permettant de délivrer les projets dans les meilleures conditions. Mon équipe compte aujourd’hui 35 ingénieurs et je recherche constamment d’autres talents avec le soutien des ressources humaines pour renforcer les compétences des équipes en fonction de nos besoins.

J’assiste au quotidien l’ensemble de mes collaborateurs pour délivrer les projets selon trois composantes : le respect du niveau d’exigence des clients, la conformité avec le budget planifié en avance et l’accord avec le planning établi. Ce qui me plait le plus dans mon travail, c’est la liberté et la confiance que m’accorde Assystem pour organiser mon équipe et gérer moi-même mon portefeuille de projets. C’est finalement un modèle qui se rapproche de la situation dans laquelle j’étais quand j’avais ma startup.

Quelles compétences requiert ton poste et plus généralement le projet sur lequel tu travailles ?

Bien communiquer ! Il est essentiel dans mon métier de savoir écouter les autres et d’être en mesure de bien comprendre les problématiques de nos clients afin d’y apporter des réponses adaptées.

Mon poste requiert aussi de l’expérience car, pour comprendre les différents aspects d’une opération, il faut visualiser l’organisation dans son ensemble, savoir quelles sont les ressources dont on a besoin mais aussi comprendre les relations entre les différentes activités comme le marketing, la finance, les opérations commerciales, les ressources humaines…

Quelles difficultés as-tu pu rencontrer et comment as-tu réussi à les dépasser ?

Même si la vie de tous les jours n’est pas si différente de la vie parisienne, on remarque des différences culturelles à tous les niveaux : que ce soit dans la manière de négocier des contrats sur des propositions techniques, de mener des interactions avec les clients durant la signature ou même dans nos interactions avec nos collaborateurs locaux qui parlent soit ouzbek, soit russe alors que nous parlons majoritairement anglais. Fort heureusement, la barrière de la langue est comblée par le travail des interprètes.

Mais le business en Ouzbékistan est aussi très différent de ce que l’on connaît en Europe. Et c’est justement notre mission d’apporter à nos collaborateurs, projets après projets, une culture et une expertise internationalesC’est pour cela que nous essayons d’être au plus près des collaborateurs sur place.

Y a-t-il des choses à savoir avant de se rendre en Ouzbékistan ?

Avant de s’expatrier, il faut bien connaître son environnement d’accueil et discuter avec une multitude d’interlocuteurs, que ce soit des anciens collègues ou avec l’ambassade. Heureusement, Assystem nous accompagne pour nous aider à appréhender la transition de la manière la plus fluide possible, en nous informant par exemple sur les normes d’hygiène ou sur les habitudes culturelles du pays d’accueil.

Quels conseils donnerais-tu à un ingénieur qui souhaite s’installer en Ouzbékistan ?

À mon sens, la motivation du départ ne doit pas être exclusivement professionnelle : il faut se concerter avec toute sa famille pour s’assurer en amont que tous les membres veulent participer à l’aventure. Si l’opportunité professionnelle est bonne mais que l’expatriation en elle-même est vécue comme une contrainte sur le plan personnel, le voyage ne durera pas longtemps.

En ce qui concerne nos conditions d’accueil en Ouzbékistan, elles sont exemplaires : mes enfants sont dans une école française à Tachkent et nos services au quotidien sont très proches des standards européens. Également, le cadre dans lequel nous résidons nous offre à la fois un dépaysement total, une richesse culturelle inouïe mais aussi un environnement sécuritaire. C’est pour nous le rapport idéal entre confort et aventure.

 

 

Partager :

CET ARTICLE FAIT PARTIE DU DOSSIER :
#ASSYSTEMWORLDTOUR

1 commentaire

G. CHEVREUX

Bon courage Alexandre ! :-)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Alexandre Ponsardin

Operation Manager UzAssystem

Nos offres
#INCREDIBLENGINEERS

voir plus

PLUS D'ARTICLES

8 bonnes raisons d’aller s’installer à Tours

À une heure seulement de la capitale, Tours offre de multiples avantages à ses habitants. Que vous soyez fin gastronome, passionné d’histoire ou à la recherche d’opportunités professionnelles dans le ...

Être ingénieur.e à Tours: "un cadre historique pour des projets d'envergure"

Les projets d’envergure dans les secteurs du nucléaire et de la défense se multiplient à Tours grâce aux nombreux partenaires présents dans la région. L’occasion idéale de découvrir celle que l’on sur...

Être ingénieur à Cherbourg : “un vrai sentiment de liberté”

Le premier travaille sur un projet nucléaire d’envergure, le deuxième sur l’ingénierie de projets naval de défense. Alexis Turcan et Jérôme Lecolazet ont tous deux pour point commun d’avoir choisi le ...

« Je suis au bon endroit »

Paolo a rejoint les équipes d’Assystem France en février dernier. Son rôle : manager l’équipe de data-scientist et contribuer à améliorer la performance des projets du groupe. Une mission « très grati...

« On m’a offert l’opportunité d’évoluer sur plusieurs postes »

Entre France et Angleterre, Nicholas Morris vit aujourd’hui un challenge quotidien : celui de développer le business d’Assystem autour du projet d’EPR britannique Hinkley Point C. « Fascinant », selon...

Non je ne suis pas un•e super-héros

Pour le commun des mortels, quand  on parle d’ingénieurs, s’impose l’image de Steve Job, inventeur du premier Macintosh et fondateur d’une entreprise désormais trillionnaire, ou encore d’Elon Musk, im...

Mais en fait c’est quoi un ingénieur ?

Ingénieur, ingénieure \ɛ̃.ʒe.njœʁ\ : de l’ancien français engigneor, constructeur d’engins de guerre. > Personne que ses connaissances rendent apte à occuper des fonctions scientifique...

Métro, boulot, dodo... Inside la tête d’un•e ingénieur•e lors d’une journée banale

Constructeurs de ponts ou de centrales, designers, gestionnaires de projet… Mais que font-ils tous ces ingénieurs concrètement ? Entre les réunions, les rencontres avec le client, le management d’équi...

Quand je serai grand·(e), je serai ingénieur(·e) !

La popularité et la fréquentation des écoles d’ingénieurs ne se dément pas d’année en année. Pourquoi ? Qui sont les ingénieurs ? Leur parcours ? Leur quotidien ? Nous avons rencontré trois d’entre eu...

L’Arabie Saoudite, terre de pétrole... et d’ingénieurs

En Arabie Saoudite, être ingénieur représente bien plus que toute autre profession. Avec le plan « Saudi Vision 2030 » visant à réduire la dépendance de l’Arabie Saoudite vis-à-vis du pétrole et...

Les ingénieurs de 60 ans sont-ils has been ?

À 61 ans, Claude Bernard ne code pas et délaisse largement les réseaux sociaux. En revanche, il peut courir le marathon en 3h30, a déménagé 32 fois en 40 ans, et a accepté en 2018 une nouvelle expatri...

Les outils numériques qui changent le métier de l'ingénieur

Sur les premières centrales construites à partir du milieu du XXème siècle, comme sur les sites nucléaires en construction dans le monde, la révolution digitale a aussi eu un impact sur les ingénieurs...

Être ingénieur en Inde

6e puissance économique mondiale, l’Inde connaît une dynamique émergente puissante. Pour poursuivre son développement, les autorités font de l’énergie, des infrastructures et des technologies, les tro...

À la recherche des ingénieurs oubliés

Qui se souvient de Mary Jackson, de Maria Telkes, de François Cavé ou de Marc Seguin ? Quelles inventions et prouesses d’ingénierie se cachent derrière les noms de Fulgence Bienvenüe ou d’Henri Édouar...

Les ingénieurs de fictions, entre génies et savants fous

Depuis le 19e siècle, la littérature, la bande dessinée et le cinéma abondent de personnages scientifiques tour à tour méchants ou héros, fous ou sérieux, isolés ou sociables. Inventeurs, bricoleurs m...

Écoles d’ingénieurs, bouillon d’invention

Elles forment chaque année des centaines de futurs ingénieurs. Plongée au cœur de ces écoles pas comme les autres, et rencontre avec des ingénieurs passionnés, soucieux d’apprendre et d’innover. Avec ...

Inventeurs de garage, mythe ou réalité ?

1938, Palo Alto, Californie. William Hewlett et David Packard, deux ingénieurs visionnaires, s’installent dans le garage sans prétention accolé à la maison de ce dernier pour y perfectionner tra...

Les grands ingénieurs de l'histoire

Léonard de Vinci (1452-1519), peintre, sculpteur et inventeur Impossible de commencer cette liste sans parler de Leonardo da Vinci. Archétype du génie universel, cet artiste, architecte, anatomiste, i...

10 bonnes raisons de partir travailler dans le Cotentin

À quelques heures de Paris, la région du Cotentin se distingue par son cadre de vie idyllique mais aussi par le dynamisme de ses industries, notamment dans le secteur du nucléaire et de la défense. Vo...

Digitalisation d’Apollo Maturity: décollage vers de nouveaux horizons

Les industries de la santé et des sciences de la vie sont confrontées à des impératifs de conformité réglementaire contraignants, ainsi qu’à des exigences toujours plus fortes en matière de qualité de...