Être ingénieur à Cherbourg : “un vrai sentiment de liberté”

Être ingénieur à Cherbourg : “un vrai sentiment de liberté”

25 janvier 2021
Cherbourg Cotentin défense Ingénieur Mobilité naval Nucléaire
Lire l'article

Le premier travaille sur un projet nucléaire d’envergure, le deuxième sur l’ingénierie de projets naval de défense. Alexis Turcan et Jérôme Lecolazet ont tous deux pour point commun d’avoir choisi le Cotentin pour vivre et travailler. Séduits par les côtes et les paysages de la Manche, ces deux ingénieurs passionnés reviennent avec nous sur leur expérience Cherbourgeoise.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Alexis Turcan : J’ai 27 ans et cela fait maintenant 4 ans que je travaille chez Assystem. Mes fonctions actuelles portent principalement sur la mise en service de l’EPR de Flamanville.

Jérôme Lecolazet : J’ai 41 ans, je travaille chez Assystem depuis une dizaine d’années. Il y a un an, j’ai décidé de poser mes valises dans le Cotentin où je suis chargé de piloter et développer nos activités du naval de défense.

Pouvez-vous nous décrire vos missions ?

Alexis : Je travaille au quotidien sur la partie de la centrale de Flamanville 3 où l’on transforme la vapeur en électricité. Mon travail consiste à assurer que les modifications sur le réacteur en cours de construction soient bien prises en compte, que tous les documents nécessaires pour en attester soient mis à jour et que les tests du matériel soient concluants. En parallèle de ces activités, je suis également formateur chez Assystem et dans une école d’ingénieur partenaire. Je donne une formation de deux jours, destinée à tous les publics, afin de sensibiliser les participants à l’industrie nucléaire.

Jérôme : En ce qui me concerne, je gère et développe nos activités d’ingénierie en naval de défense et plus particulièrement dans le domaine de la construction des sous-marins depuis la conception jusqu’au démantèlement, par les essais, le digital industriel et les infrastructures de production. Nous accompagnons d’une part le programme français dont l’ensemble des bateaux est construit à Cherbourg et d’autre part, les projets internationaux, notamment l’Inde, le Brésil et l’Australie, où il s’agit principalement de savoir-faire et de transfert technologique.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Alexis : Ce qui me plaît le plus, c’est le sentiment de participer concrètement au développement de notre industrie et de notre indépendance énergétique. Mais c’est aussi la satisfaction d’encourager une production d’électricité émettant peu de CO2. Je vois mon travail comme un engagement autant pour nos concitoyens que pour la planète.

Jérôme : Pour moi, c’est plutôt la diversité de mon poste qui m’anime, partagé entre la technique, la stratégie, le développement commercial, la gestion financière, le management, le recrutement… et la gestion des points durs !  Ces activités variées font que je n’ai jamais le temps de m’ennuyer !

Qu’est-ce qui vous a fait franchir le pas de partir vivre dans la région du Cotentin ?

Alexis : Après avoir passé toute ma vie dans le sud de la France, j’avais envie de découvrir une autre facette du pays. Je voulais également me rapprocher de la réalité du terrain concernant la mise en service d’une centrale nucléaire. Après une période d’échanges avec mes managers et le service mobilité d’Assystem, j’ai pris la décision de m’installer à Cherbourg pour travailler sur le site de Flamanville. Assystem m’a accompagné tout au long de cette mobilité, tant sur la préparation de mon départ que sur ma fin de mission mais également dans le déménagement qui a suivi. J’ai aussi reçu une aide financière pour m’installer sur place, et des formations pour m’accompagner sur le nouveau site.

Jérôme : Ce qui m’a convaincu de franchir le pas, c’est l’opportunité professionnelle de travailler sur des projets navals de défense. Jusqu’ici, je travaillais exclusivement sur le contrôle-commande dans différents secteurs d’activités. Cette aventure a été l’occasion de changer de prisme d’un point de vue professionnel, de rencontrer de nouvelles équipes et de nouveaux clients. Le Cotentin offre aussi une autre qualité de vie par rapport à la région parisienne qui est non négligeable. En tant que normand, revenir dans cette région représentait pour moi un retour aux sources salvateur.

Quelles sont les plus grosses surprises que vous avez eues en vivant à Cherbourg, tant du point de vue professionnel que du point de vue personnel ?

Jérôme : D’un point de vue professionnel, j’ai été ébahi de voir pour la première fois un sous-marin de plus d’une centaine de mètres de long en construction. À ce moment précis, j’ai réalisé que l’homme était capable de bâtir un petit village submersible en toute autonomie, avec en son centre une chaufferie nucléaire et un système complexe d’armements. D’un point de vue personnel, c’est mon premier coucher de soleil sur l’anse du Brick qui restera pour moi une belle surprise. La côte cherbourgeoise offre des paysages magnifiques et très impressionnants. On s’imagine la pluie, le vent et le ciel gris, mais en réalité il y a un fort taux d’ensoleillement dans la région contrairement à ce que l’on peut penser. Outre la nature, il faut aussi retenir la qualité et le confort de vie, une région à taille humaine, l’immobilier encore accessible, et un temps de trajet qui ne dépasse pas 15 à 30 min de manière générale.

Alexis : En tant qu’ingénieur, ce sont effectivement les gros projets qui nous font rêver ! J’ai un souvenir très fort de mon arrivée au pied de l’EPR de Flamanville. C’était la première fois que je voyais une centrale d’aussi près. J’ai été bluffé. Mais c’est avec son bord de mer que la région m’a époustouflé. On y trouve en effet les mêmes étendues de sables fins que dans ma région natale du sud-est mais avec 10 fois moins de personnes ! Cela procure un vrai sentiment de liberté et nous permet de profiter de paysages magnifiques en toute tranquillité. Une des forces majeures de la région est aussi la possibilité de vivre en ville ou à la campagne. Il y a deux typologies d’habitants dans le Cotentin : les citadins du centre de Cherbourg qui peuvent tout faire à pied, et ceux qui choisissent de vivre à la campagne avec des grands espaces à disposition. On peut donc choisir entre ces deux modes de vie complètement différents, notamment grâce au bassin d’emploi extrêmement attractif de la région.

Qu’est-ce qui a changé dans votre quotidien ?

Alexis : Le climat, les paysages et la qualité de vie tout simplement ! J’habite maintenant dans une maison, pour quasiment le même budget que mon 30m² à proximité de Marseille. Je ne connais plus les bouchons du matin et du soir, mes temps de trajets ont été divisés par 2 voire 3. Pour ça, évidemment, j’ai dû m’éloigner de ma famille et de mes amis mais le Cotentin est depuis devenu pour eux une destination de vacances privilégiée !

Jérôme : D’abord, le calme qui règne dans la région vous change de l’intérieur. Ensuite, il est beaucoup plus facile de se déplacer et on ressent une proximité avec les habitants que l’on ne retrouve pas dans les grandes métropoles. C’est un rythme de vie différent où, au lieu de côtoyer les grands supermarchés, on privilégie les produits locaux et artisanaux.

Quels conseils donneriez-vous à un ingénieur qui souhaite s’installer dans la région du Cotentin ?

Jérôme : Je lui dirais de faire vite car la région va bientôt être très prisée !

Alexis : Je conseillerai aux personnes qui souhaitent s’installer dans la région de ne pas trop écouter les clichés ou inquiétudes qui peuvent être relayées concernant la région. C’est en expérimentant par lui/elle-même qu’il/elle pourra enrichir son parcours pro et surtout personnel.

 > Voir toutes nos offres d’emploi sur Cherbourg

Partager :

CET ARTICLE FAIT PARTIE DU DOSSIER :
#ASSYSTEMWORLDTOUR

6 commentaires

Erwan Le Calvez

Bonjour,

c'est un très belle article pour promouvoir le Cotentin.

Il est dommage d'avoir mis une image de fond qui nous fait plutôt penser à la Bretagne et plus précisément
Portsall dans le finistère.

Rania

Bonjour;

Actuellement une élève ingénieure en dernière année cycle ingénieur de génie électrique : Option énergie et gestion environnementale à Polytech Clermont Ferrand, je suis à la recherche d’un stage de fin d’études de 5 à 6 mois.

Ma formation universitaire m'a permis d'acquérir de solides compétences dans le domaine d'efficacité énergétique. Le travail réalisé portait sur l’étude de l’installation photovoltaïque raccordée sur le réseau, l'étude de la conception du bâtiment et de le rendre autonome énergétiquement avec l’énergie renouvelable. Le but était de réduire les émissions du gaz à effet de serre, d’atteindre l’efficacité énergétique, d’amorcer vers la réglementation environnementale et de basculer vers la transition énergétique.

Durant mes expériences, j'ai trouvé un climat positif et un environnement dynamique qui encourage fortement à évoluer dans ce domaine. À travers toutes mes expériences, j'ai pu apprendre à travailler en équipe, développer une capacité d’autonomie, d'adaptation ainsi qu'un sens de responsabilité.

C’est un grand honneur que je vous présente ma candidature pour intégrer votre équipe. Intégrer votre entreprise représente pour moi un réel enjeu d’avenir dans lequel mon travail, mon sérieux, ma motivation et mon honnêteté pourront s’exprimer pleinement.

Restant à votre disposition et en espérant que cette demande reçoive un écho-favorable.
Cordialement

Tatiana

Hi there every one, here every one is sharing such experience, therefore it's nice to read this blog,
and I used to pay a quick visit this webpage all the time.


Here is my website - CBD gummies for pain

Juan

My partner and I stumbled over here different page and thought
I should check things out. I like what I see so now i'm following you.

Look forward to looking at your web page repeatedly.


my web page :: best CBD

Penni

Right here is the perfect web site for anyone who wants
to find out about this topic. You know so much its almost hard to argue with you (not that I personally will need to…HaHa).
You definitely put a new spin on a subject which has been written about for decades.

Excellent stuff, just wonderful!

Check out my blog CBD gummies for pain

Erwan Le Calvez

Bonjour, notre manche natale est effectivement très belle et attractive. En revanche, ne vous fiez pas à cette belle photo de présentation car il s'agit de Portsall dans le finistère nord à 450km de Cherbourg!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Jérôme Lecolazet

Senior Business Manager Assystem

Alexis Turcan

Ingénieur Gestion de Configuration Assystem

Autres offres en France
#INCREDIBLENGINEERS

voir plus

PLUS D'ARTICLES

10 bonnes raisons de partir travailler dans le Cotentin

À quelques heures de Paris, la région du Cotentin se distingue par son cadre de vie idyllique mais aussi par le dynamisme de ses industries, notamment dans le secteur du nucléaire et de la défense. Vo...

8 bonnes raisons d’aller s’installer à Tours

À une heure seulement de la capitale, Tours offre de multiples avantages à ses habitants. Que vous soyez fin gastronome, passionné d’histoire ou à la recherche d’opportunités professionnelles dans le ...

Être ingénieur.e à Tours: "un cadre historique pour des projets d'envergure"

Les projets d’envergure dans les secteurs du nucléaire et de la défense se multiplient à Tours grâce aux nombreux partenaires présents dans la région. L’occasion idéale de découvrir celle que l’on sur...

“Avant de s’expatrier, il faut bien connaître son environnement d’accueil”

Depuis mai 2019, Assystem accompagne l’Ouzbékistan dans sa transition énergétique grâce à la mise en œuvre du nouveau mix énergétique du pays (nouvelles infrastructures de production, réseaux de trans...

Digitalisation d’Apollo Maturity: décollage vers de nouveaux horizons

Les industries de la santé et des sciences de la vie sont confrontées à des impératifs de conformité réglementaire contraignants, ainsi qu’à des exigences toujours plus fortes en matière de qualité de...

« Travailler sur le site de construction d’une centrale nucléaire et vivre à 5 minutes à pieds de la mer »

Expatriée en Turquie, Alexia Sergeant intervient au sein du programme nucléaire ambitieux d’Akkuyu. Au-delà du challenge professionnel, cette jeune ingénieure partage un véritable coup de cœur pour un...

« Je suis au bon endroit »

Italien d’origine, Paolo Minelli a rejoint les équipes d’Assystem France en février dernier. Son rôle : manager l’équipe de data-scientist et contribuer à améliorer la performance des projets du group...

« On m’a offert l’opportunité d’évoluer sur plusieurs postes »

Entre France et Angleterre, Nicholas Morris vit aujourd’hui un challenge quotidien : celui de développer le business d’Assystem autour du projet d’EPR britannique Hinkley Point C. « Fascinant », selon...

Aura-t-on toujours besoin d’ingénieurs demain ?

La question peut sembler provocante. Et pourtant. Face aux progrès fulgurants des technologies numériques, de la robotique et de l’intelligence artificielle, où se placeront les ingénieurs demain ? Co...

Non je ne suis pas un•e super-héros

Pour le commun des mortels, quand  on parle d’ingénieurs, s’impose l’image de Steve Job, inventeur du premier Macintosh et fondateur d’une entreprise désormais trillionnaire, ou encore d’Elon Musk, im...

Mais en fait c’est quoi un ingénieur ?

Ingénieur, ingénieure \ɛ̃.ʒe.njœʁ\ : de l’ancien français engigneor, constructeur d’engins de guerre. > Personne que ses connaissances rendent apte à occuper des fonctions scientifique...

Métro, boulot, dodo... Inside la tête d’un•e ingénieur•e lors d’une journée banale

Constructeurs de ponts ou de centrales, designers, gestionnaires de projet… Mais que font-ils tous ces ingénieurs concrètement ? Entre les réunions, les rencontres avec le client, le management d’équi...

Quand je serai grand·(e), je serai ingénieur(·e) !

La popularité et la fréquentation des écoles d’ingénieurs ne se dément pas d’année en année. Pourquoi ? Qui sont les ingénieurs ? Leur parcours ? Leur quotidien ? Nous avons rencontré trois d’entre eu...

La NASA emmène le nucléaire dans l’Espace

La conquête de l’Espace est plus que jamais au centre de l’attention, avec des projets comme SpaceX ou The Stealth Space Company, mais qui de mieux que la NASA pour réaliser ce fantasme qui a traversé...

Big Data Automation

Ce n’est un secret pour personne, la Data constitue le nerf de la guerre pour de plus en plus d’entreprises. Si cela apporte bon nombre de bénéfices à qui l’utilise bien, les contraintes vont de pair ...

L’Arabie Saoudite, terre de pétrole... et d’ingénieurs

En Arabie Saoudite, être ingénieur représente bien plus que toute autre profession. Avec le plan « Saudi Vision 2030 » visant à réduire la dépendance de l’Arabie Saoudite vis-à-vis du pétrole et...