La neutralité du net

La neutralité du net

22 avril 2018
dataintegrity systems
Lire l'article

On se rappelle tous du scandale des télécoms durant lequel les opérateurs téléphoniques s’étaient fait épingler pour entente sur les prix.

Les acteurs et les motivations sont les mêmes, mais il est maintenant question d’Internet.
Là où Obama avait officialisé son statut de bien public, l’administration Trump a renversé la balance en abrogeant sa neutralité.

Mais si ce sujet déchaîne les idéologistes, qu’est-ce que cela va réellement changer ?

Il faut adopter le point de vue des opérateurs qui assument l’ensemble des données avec neutralité et ne peuvent donc pas discriminer un contenu par rapport à un autre.

Avec l’abrogation de ce principe, un opérateur pourrait censurer des services concurrents aux siens, comme Whatsapp pour l’offre mobile ou Netflix pour les vidéos à la demande.

Vous regardez avec envie les taxis et bus qui vous dépassent sur la voie de droite quand vous roulez en ville ? Certains sites auront le même regard sur leurs concurrents capables de payer les opérateurs pour une « fast lane », c’est-à-dire un acheminement prioritaire, de meilleure qualité.

Ainsi, c’est au nom de la liberté d’Internet qu’une telle décision a été prise, pour le remettre dans les mains des « ingénieurs, entrepreneurs et consommateurs », en pouvant adapter le prix à la qualité de l’offre.

La déréglementation d’Internet vient d’être régularisée, au prix de son égalité ?

Partager :

Quelque chose à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Assystem  

en collaboration avec Silex Id

Nos offres
#INCREDIBLENGINEERS

voir plus